Les acteurs: les Grues cendrées

Caractéristiques anatomique des Grues cendrées

Les Grues cendrées sont de très grands oiseaux, parmi les plus imposants d’Europe. En dignes échassiers, elles sont dotées de longues et robustes pattes et d’un cou tout aussi allongé.


Leur envergure oscille entre 2 et 2,40 mètres pour une hauteur de 1,08 à 1,40 mètre; le poids varie entre 3 à 6 kg.


Mâle et femelle ont des plumages identiques, seule une légère différence de corpulence, à l’avantage des mâles, les distinguent.

 

Sur la tête, une zone de peau dépourvue de plume et vivement colorée de rouge par un afflux sanguin que l’on peut remarquer pendant la période prénuptiale.

A faible distance, il est possible de constater la forme oblongue des narines. Plus surprenant encore, ces deux orifices sont disposés face à face, de sorte que l’on peut apercevoir le jour au travers du bec.

Toutes les Grues possèdent de larges ailes digitées à leur extrémité, ce qui en fait d’excellents voiliers.

Elles pratiquent, selon les conditions aréologiques, le vol plané ou le vol battu. Cette suspension est assurée par 10 rémiges primaires et 18 à 25 secondaires, dont les plus proches du corps sont ébouriffées et courbes. Ce sont ces dernières pennes qui forment le remarquable panache si caractéristique de la grue cendrée.

La queue est en fait très discrète, car masquée au repos par cet imposant ornement et compte 12 rectrices plutôt courtes.

anatomie de la grue cendrée

Les pattes des Grues ne sont pas vraiment palmées. Une membrane lie cependant la naissance des doigts entre eux et le doigt externe relictuel, ce qui ne leur permet pas de se poser sur les branches des arbres, ce qui n’est pas le cas des hérons, des cigognes, etc.

Les Grues cendrées: un physique, une voix

Les Grues cendrées disposent d'un épais catalogue d'émissions sonores toutes associées à certains moments de leur vie.

 

Des cris distincts sont émis pour maintenir le contact, pour prévenir du danger (alarme) et délimiter un territoire. De façon générale, ils sont puissants roulés et variés, 

 

Mais les sons les plus spectaculaires, les plus pénétrants, ceux qui donnent tout à coup une nouvelle dimension à la nature, ne s'entendent qu'au moment de la période de reproduction.

 

Ils consistent souvent en  un duo, les oiseaux étant face à face ou côte à côte et assurent la synchronisation et la stabilité des couples formés.

 

Ils n'apparaissent d'ailleurs pas avant l'âge de deux ou de 3 ans. 

De véritable ténors

En matière de chants ou de cri ces oiseaux m'ont fasciné quand j’étais à l'affût dans les grandes tourbières de Finlande. Pourtant, j'avais déjà entendu des centaines de fois leurs cris. Mais ces derniers n'étaient jamais aussi pénétrant, ceux qui donnent tout à coup une nouvelle dimension à la natur, ne s'entendent  qu'au moment de la période de reproduction.